Pompe à Chaleur Air-Air pour la Maison – Prix en Belgique, Fonctionnement et primes

Dans ce dossier, nous allons vous éclairer sur le fonctionnement et les avantages de la pompe à chaleur air-air, un système de chauffage innovant qui pourrait être une excellente option pour votre habitation. En plus, nous vous donnerons toutes les informations sur le coût et les primes disponibles en Belgique pour ce dispositif.

Le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur air-air est basé sur l’utilisation des calories contenues dans l’air pour chauffer votre logement de façon efficace. Cette source d’énergie est entièrement gratuite et inépuisable, ce qui en fait une solution de chauffage très économique.

  • Fonctionnement : L’appareil capte les calories présentes dans l’air extérieur et les utilise pour chauffer votre maison.
  • Economie : Selon plusieurs études, l’utilisation d’une pompe à chaleur air-air peut diminuer votre facture énergétique par trois.
  • Coût : Nous vous donnerons tous les détails concernant le prix en Belgique.
  • Primes : Nous discuterons également des aides financières disponibles pour l’installation de ce système de chauffage.

En somme, l’utilisation d’une pompe à chaleur air-air peut offrir divers avantages, surtout en termes d’économies sur vos factures énergétiques. C’est une option à prendre en compte si vous envisagez de renouveler votre système de chauffage.

Combien coûte une pompe à chaleur air-air en Belgique ?

Si vous envisagez d’investir dans une pompe à chaleur air-air, notez que son prix dépendra de différents facteurs. Tout d’abord, sachez qu’en Belgique, pour une unité intérieure positionnée sur un mur d’une pièce de taille moyenne, le coût initial sera d’environ 2500€.

  • Le nombre d’unités intérieures a une incidence significative sur le coût final. Plus il y en a, plus la puissance nécessaire est grande et donc, plus le prix est élevé.
  • Pour une maison neuve, comptez entre 5000 et 8000 € TTC pour l’achat et l’installation de ce système de chauffage innovant qui présente un excellent rapport qualité-prix.
  • En revanche, dans le cadre d’une rénovation, prévoyez un budget compris entre 7000 et 10000 € TTC. Malheureusement, dans ce dernier cas, vous ne pourrez pas bénéficier des aides publiques mais n’hésitez pas à chercher des primes privées qui peuvent atteindre jusqu’à 1000€ en fonction de vos revenus.

La pompe à chaleur air-air se démarque par son coût d’installation inférieur aux autres types de pompes à chaleur. La raison ? Elle ne nécessite pas de travaux d’excavation. D’autres facteurs influenceront son prix comme la puissance globale du système, le mode de fonctionnement ou encore la configuration du dispositif (sol, mur ou plafond) ainsi que le nombre d’unités intérieures et extérieures.

N’hésitez pas à demander des devis gratuits pour avoir une idée plus précise du coût de votre projet.

Quel est le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-air ?

Aussi simple que l’air que nous respirons, c’est la manière dont fonctionne une pompe à chaleur air-air. Imaginez-vous un équipement avec deux principales composantes : une, placée à l’extérieur et l’autre, à l’intérieur.

L’unité extérieure, qui peut être située sur le sol, le mur ou même une toiture plate, a pour rôle de capter et réchauffer l’air extérieur. Tandis que l’unité intérieure est responsable de la diffusion de l’air chaud ou froid (si la pompe à chaleur air-air est réversible) dans votre demeure.

Similaire à un réfrigérateur ou un climatiseur, la pompe à chaleur air-air vous permet d’économiser considérablement en consommation énergétique grâce à cette double utilisation. En fait, cela fonctionne comme un frigo mais en sens inverse ! Alors qu’un réfrigérateur évacue la chaleur pour refroidir son intérieur, notre appareil capte la chaleur de l’extérieur pour la diffuser à l’intérieur. Même par des températures négatives, il y a toujours des calories dans l’air à récupérer mais nécessite quand même une petite quantité d’électricité pour son fonctionnement. Cependant, si les températures tombent en dessous de -10 °C ou -20°C selon le modèle, un chauffage d’appoint est recommandé.

Un petit plus ? Lorsque les jours chauds arrivent, votre pompe à chaleur air-air se transforme en climatiseur. Il suffit simplement d’inverser le processus. Comme un réfrigérateur, l’air chaud à l’intérieur est évacué et remplacé par de l’air frais, tout pour profiter d’un été plus doux.

Quelle est la méthode pour sélectionner une pompe à chaleur air-air ?

Envisagez l’option d’une pompe à chaleur air-air si vous n’avez pas de système de chauffage en place ou si votre source principale de chauffage est l’électricité. C’est une solution attrayante pour chauffer efficacement votre maison tout en réduisant les coûts associés.

Pour trouver l’appareil qui répondra le mieux à vos exigences, prenez en compte les critères de sélection suivants:.

Le coefficient d’efficacité énergétique ou COP

En termes simples, le COP est un indicateur de performance pour les appareils, comme la PAC aérothermie. Il représente le ratio entre l’énergie électrique consommée par le compresseur et l’énergie calorifique produite par l’appareil. Par exemple, si un PAC air-air a un COP de 3 kWh, cela signifie qu’il produit 3 kW de chaleur pour chaque kW d’électricité consommé.

  • Le principe fondamental : Un COP plus élevé indique une performance supérieure de l’appareil.

Cependant, il est important de noter que le COP dépend également de la température de l’air dans lequel la PAC extrait la chaleur. Par exemple, un PAC aérothermie avec un COP de 3 à +8°C produit 3 kW de chaleur pour 1kW d’électricité consommé. En général, lorsque la température baisse, le COP diminue aussi.

Le potentiel thermique

Le choix d’une pompe à chaleur air-air ne doit pas être pris à la légère. Avant toute chose, il est essentiel de considérer la puissance calorifique – exprimée en kW – de la machine. Cette mesure indique en fait la capacité du dispositif à générer de la chaleur.

Pour déterminer la puissance calorifique idéale pour votre habitation, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs :

  • Le volume de votre maison (en m³),
  • Le coefficient de construction, qui est de 1.6 pour une maison mal isolée et 0.75 pour une demeure bien isolée,
  • La différence entre la température que vous souhaitez obtenir et celle de référence.

Une fois ces trois informations rassemblées, il suffit de les multiplier ensemble pour obtenir la puissance calorifique souhaitable. Pour une pompe à chaleur d’aérothermie, cette valeur devrait se situer entre 5 et 20 kW.

Il est crucial de bien choisir votre PAC air-air, car cela aura un impact sur votre consommation énergétique. Un modèle surdimensionné coûte cher à l’achat et offre une production de chaleur médiocre, ce qui entraîne des dépenses énergétiques supplémentaires liées aux cycles fréquents d’allumage et d’extinction. De plus, ce type de pompe s’use rapidement.

A contrario, si votre PAC est sous-dimensionnée, elle ne produira pas assez de chaleur, vous forçant ainsi à recourir à un chauffage d’appoint.

L’aspect réversible de la fonction

En été, la maison peut être rafraîchie grâce à une fonction de programmation intégrée dans la pompe à chaleur air-air. Cette dernière possède également un atout supplémentaire : elle peut faire office de climatiseur grâce à sa fonction réversible.

La technologie de l’Inverter

Avec la fonction Inverter, le compresseur de la PAC aérothermie est sollicité en continu, ce qui améliore la régulation de sa production de chaleur. Cette technologie offre deux avantages majeurs :

  • Elle réduit la consommation électrique tout en assurant une température plus stable à l’intérieur pour un confort thermique optimisé.
  • Elle prolonge également la durée de vie de l’installation sans influer sur son coût d’achat.

En bref, cette technologie vous assure une meilleure gestion de votre chauffage et une économie d’énergie considérable.

Les diverses catégories de pompes à chaleur aérothermiques

Il existe deux types principaux de PAC aérothermie sur lesquels vous pouvez faire votre choix: la PAC air-air avec éléments séparés et la PAC air-air monobloc.

La première catégorie, la PAC air-air à éléments séparés, souvent appelée bibloc, comprend une unité extérieure et une ou plusieurs unités intérieures. Elle peut être monosplit, avec une seule unité, ou multisplit, avec plusieurs unités. Bien que son impact esthétique soit moindre, l’installation de ce type de PAC peut s’avérer bruyante et difficile.

D’autre part, la PAC air-air monobloc rassemble l’unité extérieure et intérieure en un seul module. C’est un modèle généralement installé dans les combles qui distribue l’air chaud grâce à un réseau de gaines. Il est performant et efficace, mais il est rare qu’il intègre des fonctionnalités supplémentaires comme un climatiseur ou une technologie Inverter.

La performance d’un système de chauffage air-air

Examinons si l’achat d’une PAC aérothermique est une bonne affaire. Il faut, pour une analyse complète, jeter également un œil aux autres genres de pompes à chaleur disponibles sur le marché. Notons que la performance peut différer d’un modèle à l’autre.

La PAC air-air, d’un coût allant de 2500 € à 10000 €, récupère les calories dans l’air et les utilise pour chauffer votre maison par le biais du système de chauffage central. En la mettant en parallèle avec un convecteur standard, vous pouvez réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 35 % à 45 %.

Comme son homologue air-air, la PAC air-eau puise ses calories dans l’environnement extérieur. Sa particularité est qu’elle peut aussi produire de l’eau chaude. Un modèle air-eau sans production d’eau chaude sanitaire vous coûtera entre 8000 € et 16000 €. Si vous optez pour la version avec eau chaude sanitaire, le prix oscille entre 10000 € et 18000 €.

Enfin, nous avons la PAC géothermique qui utilise la chaleur du sol pour chauffer un fluide qui circule ensuite dans le système de chauffage. Cette installation étant plus complexe, elle est aussi plus onéreuse : comptez entre 20000 € et 40000 € pour mener à bien ce type de projet.

✓ Demandez des devis gratuits et sans engagement

Les points positifs et négatifs d’un système de pompe à chaleur air-air

Décortiquons ensemble le système de chauffage appelé pompe à chaleur air-air. Il présente une série de points forts et de faiblesses, que nous allons résumer ci-dessous :

  • Les avantages de la pompe à chaleur air-air
  • Les inconvénients du système de chauffage par pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air, en dépit de ses quelques faiblesses, offre de nombreux atouts qui en font un dispositif très séduisant.

Les bénéfices

L’installation d’une PAC aérothermie est un processus rapide et sans complication. Elle peut même être couplée à un autre système de chauffage, tel qu’un convecteur électrique, par exemple.

Quant à la pompe à chaleur air-air, elle présente l’avantage d’être modulable en fonction des besoins de chaque pièce, ce qui vous permet de réaliser des économies significatives sur vos factures de chauffage.

De plus, cette PAC air-air est réversible, ce qui signifie qu’elle peut être utilisée aussi bien en hiver qu’en été.

En utilisant l’air comme principale source d’énergie, cette pompe à chaleur s’avère être un équipement écologique à hauteur de 98 %.

  • PAC aérothermie : installation facile et rapide
  • Pompe à chaleur air-air : économies significatives et adaptabilité selon les pièces
  • Réversibilité : utilisation en toutes saisons
  • Ecologie : 98% d’énergie provenant de l’air
  • Coût abordable : meilleure option financière pour le chauffage

En conclusion, l’option la plus avantageuse pour votre chauffage pourrait bien être la pompe à chaleur air-air.

Les désavantages

Une installation mal placée de la pompe à chaleur air-air pourrait causer du bruit, potentiellement gênant pour vous et vos voisins. De plus, une baisse significative de température, notamment au-dessous des -20°C, peut réduire son rendement. Il est également important de noter que la pompe à chaleur air-air n’est pas capable de produire de l’eau chaude sanitaire. En outre, son coefficient de performance (COP) annuel moyen est généralement plus bas comparé à la pompe à chaleur air-eau.

Pour récapituler :

  • Un mauvais emplacement d’installation de la pompe à chaleur air-air peut entraîner des nuisances sonores.
  • Lorsque les températures chutent sous les -20 °C, l’efficacité de ce type de pompe diminue.
  • La production d’eau chaude sanitaire n’est pas possible avec une pompe à chaleur air-air.
  • En termes de COP annuel moyen, elle est moins performante que la pompe à chaleur air-eau.

Les subventions pour l’installation d’une pompe à chaleur air-air

Pour encourager l’utilisation de chauffage écologique, les régions en Belgique proposent des aides pour l’installation de pompes à chaleur air-air. Cependant, ces aides varient selon la région.

  • La Région Wallonne propose une prime pour l’installation d’une pompe à chaleur, qui peut couvrir jusqu’à 70% des coûts d’installation. Le montant de cette aide se situe entre 1000€ et 6000€.
  • La Région Bruxelles-Capitale ne prévoit pas de prime pour les pompes à chaleur non réversibles.
  • Enfin, en Région flamande, une prime de gestionnaire de réseau est offerte, dont le montant se situe entre 300€ et 4000€. De plus, une prime supplémentaire destinée à la rénovation peut atteindre entre 1250€ et 4750€.

Pensez donc à vérifier les aides disponibles dans votre région avant d’installer une pompe à chaleur air-air pour bénéficier au maximum des initiatives écologiques.

Primes à Bruxelles

Dans la ville de Bruxelles, uniquement les pompes à chaleur non réversibles comme le modèle saumure/eau, eau/eau ou air/eau, qui opèrent grâce à un système d’eau chaude dans le logement chauffé, peuvent bénéficier de primes. Ces appareils sont spécifiquement conçus pour l’usage résidentiel.

primes en Wallonie

En Wallonie, les résidents ont accès à une aide financière, appelée prime travaux, lorsqu’ils procèdent à l’installation d’une pompe à chaleur dans le cadre d’un projet convenu avec un auditeur. Le montant initial de cette prime peut être multiplié par six en fonction des revenus et de la situation familiale du bénéficiaire. Pour une pompe à chaleur destinée spécifiquement au chauffage, les montants varient entre 1000 € et 6000 €.

Primes en Flandre

Installer une PAC aérothermie chez vous en Flandre peut vous donner droit à deux sortes de subventions. Ces primes comprennent :

  • La prime attribuée par le gestionnaire de réseau : Elle est d’un montant qui oscille entre 300 et 4000 €.
  • La prime globale pour rénovation : Destinée spécifiquement pour l’installation d’une pompe à chaleur et d’un chauffe-eau solaire, cette aide financière peut atteindre entre 1250 et 4750 € si au moins trois investissements sont réalisés.

En somme, résider en Flandre et opter pour une PAC aérothermie peut être une décision financièrement avantageuse grâce aux différentes primes disponibles.

Soumettre une requête de devis

Il vous est possible de bénéficier de professionnels agréés, dans un cadre sans aucune contrainte ni obligation. En plus, l’offre comprend des devis gratuits qui sont réalisés rapidement pour votre plus grande satisfaction.