Un projet pilote de mobilité multimodale testé à Gand

Un projet pilote de mobilité multimodale testé à Gand

Touring a annoncé il y a quelques jours le lancement d’un projet pilote ayant pour objectif de permettre l’utilisation d’une voiture ou d’un vélo partagés en combinaison avec les transports en commun.

 

Ce projet pour lequel Touring bénéficie du partenariat avec plusieurs entreprises (General Lease, Bolides, MaxMobiel, V-Taks, De Lijn, CarAmigo, Optimile et Securex) devrait être prochainement testé par 100 participants gantois. « Ceux-ci recevront une seule et même application qui devra répondre à tous leurs besoins en matière de mobilité: utiliser les transports en commun, louer un vélo, prendre un taxi, emprunter une voiture partagée, et bien plus encore », explique Jo Verluyten, rédacteur en chef de Touring Magazine, dans un article qui décrit le projet. « Ce concept s’appelle MaaS, pour Mobility-as-a-Service, et nous vient de Scandinavie où plusieurs projets pilotes sont en cours. L’objectif du MaaS? Mieux organiser la mobilité au quotidien, en utilisant mieux les différents modes de transport. En tant que fervent adepte des solutions multimodales, Touring a mis sur pied ce projet. Autrement dit, plutôt que de parcourir la totalité de votre trajet avec votre véhicule, il peut s’avérer plus efficace d’effectuer une partie du trajet en voiture et d’emprunter les transports en commun et/ou un vélo partagé pour les derniers kilomètres. »

Pour favoriser de nouvelles habitudes multimodales, les différentes solutions de mobilité seront proposées et gérées à partir d’une seule et même application, permettant de gérer un seul budget de mobilité. Les utilisateurs pourront choisir leur mode de transport en puisant dans leur budget mobilité. Il leur suffira ensuite de réserver en temps réel. Leur comportement sera ensuite étudié.

Ainsi que le souligne le journal L’Echo, « en Finlande, où le MaaS a déjà été testé, l’un des participants qui a utilisé son véhicule privé et les transports en commun a pu réaliser une économie de 561 euros par mois sur ses déplacements », sur base de tarifs comparables à ceux pratiqués en Belgique. « Le package de services comprenait par exemple l’accès illimité aux transports en commun et au vélo partagé, 100 km/mois de services de taxi, 8 heures/mois de voiture partagée, 1 week-end de location de voiture, ainsi que des livraisons à domicile. »

L’évaluation du modèle de collaboration entre les différents fournisseurs et des changements dans l’organisation des déplacements des participants pourrait mener, à l’avenir, à la mise en place d’un système de MaaS ouvert à tous…

Laisser un commentaire