Lost in transition

Lost in transition

Qui n’a jamais rêvé de changer de boulot, ou même carrément de changer de vie ? Qui n’a jamais fredonné « J’aurais rêvé d’être un artiste » avec, en arrière-pensée, un brin d’envie de passer du rêve à la réalité ? Ce cap, Martin Ophoven auteur et acteur de la pièce « Lost in transition » l’a franchi en 2003. Il a alors abandonné sa carrière de consultant en informatique et construit une nouvelle vie loin des certitudes mais riche de nombreuses facettes. « Comédien improvisateur, producteur de spectacle, conférencier, consultant en dynamique de groupe, « transitionner » en écologie, surfeur, papa » : c’est ainsi qu’il décline sa nouvelle carte de visite. Dans « Lost in Transition », ce n’est pas un hasard si son personnage porte le nom, à peine modifié, de Martin Hopauvent : cette autofiction, mise en scène avec la complicité du dramaturge Cédric Juliens, raconte une histoire « sur la transformation, sur le changement et ses choix difficiles, sur l’identité et l’énergie qui nous pousse à dépasser une vision trop restreinte de nous-même ». C’est l’histoire d’un « business analyst » dont la carrière et la vie sont tracées bien droites, jusqu’au jour où, lors d’un contrôle d’identité dans un aéroport, tout bascule… Obligé de sortir de sa zone de confort, l’unique personnage de « Lost in transition » se confronte à ses certitudes, et nous donne envie d’en faire autant ! La pièce est à voir ce 13 janvier à 20h30 au Théâtre Saint-Michel, à Etterbeek. Lors de la représentation du 1er février à la Tricoterie, elle sera suivie d’une conférence.

Toutes les dates et infos sur le site de « Lost in transition » et sur sa page Facebook.

Laisser un commentaire