Moi, moche et moins cher

Moi, moche et moins cher

En France, l’association Gueules Cassées se fait connaître depuis 2013 par sa campagne de valorisation des fruits et légumes systématiquement écartés de la vente à cause de défauts mineurs n’altérant pourtant en rien leurs qualités gustatives.

base-line-changé_PASTILLE_OK-300x300Ces «  milliers de kilos pommes, d’abricots déformés, de cerises à peine fendues, de tomates biscornues, (…) jetés par les producteurs qui n’ont pas de débouchés valorisants pour ces fruits et légumes moins jolis et pourtant exquis » représenteraient quelque 17 millions de tonnes de produits parfaitement comestibles et pourtant non consommés. Pour lutter contre ce gaspillage, l’association Gueules Cassées a imaginé une système ingénieux permettant de remettre ces produits sur le marché, en leur apposant une étiquette « Quoi ma Gueule ?® ». Ce logo permet aux consommateurs de repérer facilement les produits présentant un calibrage hors-norme, de petits défauts de production, de formes ou de couleurs anormales, mais restant parfaitement comestibles, et de les acquérir à bon prix. Désormais, les consommateurs français pourront aussi trouver des baguettes, des confiseries, des charcuteries, des produits laitiers et autres produits transformés « plus moches, mais aussi bons et moins chers » que les autres : l’opération « Quoi ma Gueule ?® » s’étend désormais à ces produits. L’association bientôt en ligne un site interactif qui permettra aux consommateurs de trouver les Gueules Cassées facilement autour de chez lui et partout en France. Espérons que cette initiative participant à la lutte contre le gaspillage alimentaire s’étende bientôt au-delà des frontières de l’Hexagone…

Plus d’infos sur le site des Gueules Cassées et leur page Facebook.

Laisser un commentaire